felix

Fan

Il faisait chaud, trop chaud pour que ce grand volume qui faisait office de séjour puisse sans climatisation retrouver naturellement le courant de fraîcheur nécessaire à la survie du corps et de l’esprit. La toile de spinnaker, déjà utilisée sur les recommandations de Yann Kersalé, pour tamiser la lumière trop drue pourrait en fines lames déployer ses longues ailes verticales. Un moteur de ventilateur, entraînerait le tout que l’inertie du socle suffirait à torsader pour hâter le mouvement ascendant des flux d’air à souffler.

Related Works

Tags:
,