Open Dump

2008-09-19

L’école du Ready Made

Enregistré dans : note, ready made, artist's career — moben @ 9.08 am

FontaineDuchampsInseculaCom
Marcel Duchamp, Fontaine, 1917, ©insecula.com

25 février 2007 (oubli réparé)
Player: Bernard Marcadé, Marcel Duchamp

Duchamp aurait dit : “je n’ai jamais eu envie de faire une école du Ready Made
Duchamp se préoccupait si peu de sa postérité, du moins le pense-t-on, qu’il faudrait prendre en compte le désir caché du maître qui refuse officiellement de faire école.
Le message pourrait être: “je ne veux pas (ne peux pas) le faire moi-même”. Le message dit peut être aussi que l’école, base historique de l’académisme, ne naît pas traditionnellement de l’enseignement du maître, mais de sa consécration comme modèle par ceux qui ne l’on pas compris.
Prenons-le à la lettre: qu’est-ce qu’enseigner le ready made?

L’art de reproduire (le geste de Duchamp), l’acte de désigner (l’adoubement de l’objet par son artiste même), l’acte de neutraliser, nier la différence entre artistes, affirmant la valeur esthétique de l’objet industriel, neutraliser la touche du maître cantonnée à la signature. Quoi qu’il en soit, l’école du Ready Made ne pourrait être une école de l’humour, car soit l’humour du geste, né de la lassitude et du constat affligeant d’un monde de l’art expression permanente d’une forme aiguë de conformisme: ce qu’on appelle la loi du marché, mais c’est LA Loi (market lex, sed lex), soit cet humour n’a pas été perçu soit il n’est acceptable que dans sa forme diluée.
Le projet, bien à sa place dans le Dump (catégorie ANMA, Already Not Made Art):
Créer une école pour produire industriellement des artistes produisant des actes singuliers. Standardiser la production de la différence. En faire une image de marque calibrée jusqu’à sa forme extrême, la plus fine en termes de calibration, où la différence dans l’œuvre est tellement ténue qu’elle lui est extérieure: désignation ou contextualisation, le doigt et le cadre, au point qu’on puisse en oublier l’objet.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaires.

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

Propulsé par WordPress